mardi 19 juillet 2016

Le Monténégro autrement

Aujourd'hui, je vous emmène loin des  sites touristiques du pays. L'occasion d'aller jusqu'au village natal des parents de ma belle-sœur, un village isolé et haut perché progressivement déserté au fil des ans, même si une partie de la famille y réside toujours. Comme vous pouvez le constater, le Monténégro n'a pas toujours évité les pluies torrentielles du mois de juin, et cette journée fut particulièrement marquée par l'humidité ambiante. teintant les lieux d'une douce mélancolie. Sur la route, les rencontres furent diverses et variées, dont un cimetière  abandonné et l'effigie de la star de la région, j'ai nommé Gjergj Kastriot Skanderbeg, un seigneur du XVe siècle considéré en Albanie comme un héros national pour sa résistance à l'Empire ottoman. J'aurais aimé vous ramener une photo du café d'un village rencontré sur la route, des tables rondes dans une ambiance enfumée occupées exclusivement par des hommes qui tapaient le carton,  mais je n'ai pas osé m'imposer. J'avais l'intention également de vous montrer une splendide vue sur le lac Skadar, le plus grand lac de la péninsule balkanique situé sur la frontière entre l'Albanie et le Monténégro. Mais ce jour-là, il se laissera seulement deviner entre les brumes... 





Gjergj Kastriot Skanderbeg (6 mai 1405 - 17 janvier 1468)







A propos du Monténégro, à lire également sur ce blog :


* Valdanos
* Les bouches et les remparts de Kotor 
* La mer adriatique 
* Le musée des Beaux-Arts de Cetinje

10 commentaires:

  1. Merci pour la promenade. J'embarque l'âne, je le trouve craquant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le soupçonne d'ailleurs fortement d'être le tombeur de ces dames dans les environs tant ses yeux de velours sont irrésistibles ! Bref, j'ai succombé à mon tour :-)

      Supprimer
  2. j'aime bien ce genre de découverte de lieux ignorés des touristes; tes photos sont toujours belles et moutons et ânes super mignons tu nous as pas dit ce qu'on peut manger de spécifique dans ce village haut perché?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cuisine monténégrine est simple et cosmopolite, tant les influences sont nombreuses : italiennes, grecques et balkaniques. Comme j'étais sur la côte, les poissons étaient à l'honneur (et les pizzas !). J'ai mangé aussi de l'agneau cuit au lait, et c'était très bon. En famille, j'ai mangé des plats à base de haricots blancs, qui m'ont fait penser à la fabada asturienne (plat typique de la région d'origine de ma mère, un plat dont je raffolais enfant), qui peut faire penser aussi un peu au cassoulet français, même si le goût se rapproche beaucoup plus de la fabada que du cassoulet. Maintenant, j'ai totalement oublié le nom du plat mais j'en avais déjà mangé dans un restaurant bosniaque à Bruxelles.

      Supprimer
  3. Merci beaucoup de continuer à nous découvrir des coins pas forcément connus ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de t'y intéresser Tina ! :)

      Supprimer
  4. Je vous laisse l'âne et je prends les jolies photos !

    Strum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment, il ne fait guère le poids face à Claudia Cardinale, qui elle, suscite de suite plus ton enthousiasme. On se demande pourquoi ;-)
      Merci pour le compliment Strum !

      Supprimer
  5. Magnifiques photos même si ce n'est pas l'endroit auquel on pense pour des vacances :-)
    En tout cas l'âne a un regard craquant. Un peu cabotin quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu cabotin ? Oui sans doute ! Tu as vu comme il est bichonné en plus ?

      Supprimer