jeudi 30 janvier 2014

En cours de lecture du roman Le chardonneret de Donna Tartt : le peintre Rembrandt


Leçon d'anatomie du professeur Tulp de de Rembrandt
1632
Mauritshuis, La Haye, Pays-Bas

« Et maintenant, Rembrandt, a dit ma mère. Le consensus autour de ce tableau est qu’il traite de la raison et des Lumières, de l’aube de l’investigation scientifique, tout cela, mais à mes yeux ce qui donne la chair de poule, c’est de voir comme ils sont polis et formels, grouillant autour de la table de dissection comme s’il s’agissait d’un buffet à un cocktail. Cependant, tu vois ces deux types perplexes là-bas au fond ? Ce n'est pas le corps qu'ils regardent - c'est nous. Toi et moi. Comme s'ils nous voyaient debout devant eux – tout droit débarqués du futur. Éberlués. “Qu’est-ce que vous faites ici ?” C’est très naturaliste. En revanche (du doigt elle traça en l’air les contours du cadavre) le corps n’est pas peint de manière naturaliste du tout, si tu observes bien. Il s’en dégage une incandescence bizarre, tu la vois ? On dirait presque l’autopsie d’un alien. Regarde comme il illumine les visages des hommes penchés sur lui. Comme s’il générait sa propre lumière ? Rembrandt lui donne cette qualité radioactive parce qu’il veut attirer notre œil vers ça – que cela nous saute aux yeux. Et ici (elle pointa la main écorchée) tu vois comme il attire l’attention dessus en la peignant si grande, complètement disproportionnée par rapport au reste du corps ? Il l’a même retournée, et du coup le pouce est du mauvais côté, tu le vois ? Eh bien, il n’a pas fait cela par hasard. La peau sur la main est enlevée – on le remarque tout de suite, il y a quelque chose qui ne colle pas – mais en retournant le pouce il rend l’image encore plus étrange ; de manière subliminale, et même si nous n’arrivons pas à cerner pourquoi, nous enregistrons que quelque chose est de travers, faussé. C’est très astucieux.»

Extrait du roman Le chardonneret de Donna Tartt, qui nous fait voyager dans le monde de l'art. L'auteur commente la peinture à l'huile sur toile de Rembrandt, Leçon d'anatomie du docteur Tulp.

Pour en savoir plus sur La leçon d'anatomie du docteur Tulp de Rembrandt, c'est ici.
La vie de Rembrandt : c'est ici.

Pastiche et autre détournement :

Album Le divin de la série Astérix de René Goscinny et Albert Uderzo

D'autres billets, portant l'intitulé "En cours de lecture du roman Le chardonneret de Donna Tartt",  ont accompagné la lecture de ce roman. Ils sont composés d'extraits et de tableaux qui les ont inspirés. Nous y rencontrons les peintres suivants (cliquez sur le lien pour accéder au billet correspondant) :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire