lundi 21 novembre 2016

Le peintre Jacopo Carucci, dit le Pontormo

Jacopo Carucci, dit le Pontormo (Pontorme, 1494 - Florence, 1557), est un peintre de l'école florentine et l'un des représentants les plus importants du mouvement maniériste dans la peinture du XVIe siècle. 


La Visitation par Jacopo da Pontormo
1528-1529, Presbytère de Carmignano

Saint Jean l'évangéliste par Jacopo da Pontormo
1525, Florence, chapelle Capponi Église Santa Felicita
Saint Mathieu l'évangéliste par Jacopo da Pontormo
1525-1526, Florence, Santa Felicita

La Déposition par Jacopo da Pontormo
1526-28, Florence, Église Santa Felicità

Détail
Détail
Détail

Venus et Cupidon par Jacopo da Pontormo
1533, Florence, Galleria, dell’Accademia

Saint Jerome Penitent par Jacopo da Pontormo
1529, Hannover, Landesmuseum
Portrait de Niccolò Ardinghelli par Jacopo da Pontormo
1542, Washington D.C., National Gallery

Annonciation de la Vierge dans l’église de Santa Felicita
1494-1557, Florence, Chapelle Capponi


Détail

14 commentaires:

  1. je ne connaissais que de nom cet artiste mais en voyant les œuvres que tu reproduis il me semble qu'il a grandement influencé les peintres de la renaissance Leonard, Michel-Ange,Raphael... et d'autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découvert très récemment, dans un des documentaires sur la Renaissance dans la peinture, une série diffusée sur la chaîne Histoire et présentée par Waldemar Januszczak, dont je suis assez fan (j'essaye en tout cas de ne plus louper un épisode depuis que je l'ai découverte). Le Pontormo était un contemporain de Raphaël, de Titien et de Michel-Ange. Il a d'ailleurs travaillé avec ce dernier et ses dernières toiles s'en ressentent. Il a également été l'élève quelques années de Leonard de Vinci. On ressent leur influence, même s'il s'en démarque aussi à sa façon. Rosso Fiorentino, qui sera l'élève de Pontormo, apportera la maniera florentine à Fontainebleau en 1530, où il devint un des fondateurs du maniérisme français du XVIe siècle appelé l'École de Fontainebleau. Ah l'histoire de la peinture ! Absolument fascinante mais un puits sans fond, tant j'ai le sentiment de n'en rien connaître encore :)

      Supprimer
  2. Merci Sentinelle pour cette mise en avant de Pontormo que je ne connais pas bien du tout. Pour rebondir sur le commentaire d'Alex, ce sont plutôt Leonard, Michel-Ange et Raphaël qui ont influencé Pontormo puisqu'ils peignaient avant lui.
    Strum
    PS : Sentinelle, je pense que je m'y connais bien moins que toi en peinture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours avec un grand plaisir que je partage mes coups de cœur. Tu as tout à fait raison, Leonard, Michel-Ange et Raphaël étaient les aînés. Le Pontormo et Rosso Fiorentino faisaient partie de "l'avant-garde".

      PS : je dois sans doute mieux connaître les peintres belges et autres primitifs flamands (bien que j'ai encore beaucoup à apprendre, mais je m'y attelle), je crois que tu dois mieux connaître l'Art de la Renaissance en Italie. Mais j'y viens peu à peu, notamment grâce à Waldemar Januszczak :)

      Supprimer
    2. tu as entièrement raison car en écrivant mon commentaire je n'avais pas relevé les dates et j'en avais fait un "MAITRE" alors qu'il était plutôt du genre élève-copieur :)

      Supprimer
    3. Élève, il le fut un petit temps, mieux copieur... il valait mieux que cela ;-)

      Supprimer
  3. Si le Manièrisme vous passionne, Pontormo et Le Rosso en étant les deux génies , penchez-vous sur Bronzino, Le Parmesan, le Primatice et enfin un de mes préférés aprés Pontormo,le peintre siennois Domenico Becafumi.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces bons conseils Alex ! Je connais un peu (mais mal encore) Bronzino (et son très beau portrait de Lucrezia Panciatichi, que je trouve très réussi) et Francesco Mazolla dit le Parmesan (avec son célèbre tableau La Madone au long cou). Je ne connaissais pas Francesco Primaticcio dit le Primatice, ni Domenico Beccafumi. Que de découvertes à faire donc :)

      Supprimer
  4. Je suis allée au Musée de ma ville lundi. Une expo d'Emile Friant que je love à la folie.
    Désormais j'évite toujours soigneusement les étages consacrés aux bondieuseries. Je m'y ennuie prodigieusement.
    J'aime les peintres qui parlent de leur époque pas de chimères :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une expo sur Emile Friant m'aurait bien intéressée également ! Je crois comprendre ce que tu veux dire Pascale, car j'ai mis du temps à m'y intéresser. Le fait que je ne sois pas croyante a pu y contribuer. Jusqu'au jour où je suis allée voir une expo de Zurbarán, et j'ai mieux compris à quel point le peinture a pu éclore grâce au catholicisme et aux églises, car ce sont les membres du clergé à cette époque qui passaient commandes aux peintres. Dans un but de propagande, bien sûr. Et une multitude d'artistes ont contribué au genre, avec les mythes, épopées et autres récits. Puis est venue la bourgeoise, la petite noblesse, les portraitistes, les académies, les marchands d'art grâce auxquels les artistes sortant du moule pouvaient vendre leur toiles etc etc. Bref,ces bondieuseries comme tu dis font vraiment partie de l'histoire de la peinture, je m'y intéresse donc de plus en plus. Et avec quel talent, quand on voit ces magnifiques tableaux des artistes de la Renaissance en Italie. Alors, tu sais, bondieuseries ou non, je m'en fiche, mais je vois surtout de fichus talents qui transcendent les siècles ;-)

      Supprimer
  5. Oui je comprends.
    Avant je me les imposais car ces fresques ne pouvaient pas être balayées d'un revers de main (ou du regard) comme ça.
    Maintenant, avec l'âge... je ne m'impose plus ça. Je n'en PEUX PLUS de ces "annonces.." et autres chemins de croix. Mais bon, je n'ai pas ta curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, avec l'âge, j'ai envie de les découvrir alors que j'ai eu tendance à les ignorer auparavant ;-)

      Supprimer
  6. Pontormo ! J'ai eu tout un cours ce premier semestre sur le maniérisme et j'étais scotchée aux lèvres de mon professeur tellement ce cours me passionnait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur ce blog Vagabonde. Quelle chance d'avoir suivi un cours sur le maniérisme ! J'ai toujours voulu suivre des cours sur l'histoire de l'art, puis sur l'archéologie aussi, et sur l'histoire en général et... hmm enfin bref, j'aurais été scotchée tout comme toi, c'est une certitude :) L'année prochaine sera l'année baroque 2018 à Anvers, je pense déjà que je m'y intéresserais de plus près l'année prochaine, que ce soit au niveau de la peinture, sculpture, littérature, musique etc. Je crois que les possibilités ne manqueront pas !

      Supprimer