jeudi 19 mars 2015

The Voices de Marjane Satrapi


Jerry (Ryan Reynolds) travaille comme ouvrier dans une usine de fabrication de baignoires dans un bled perdu américain. Si Fiona (Gemma Arterton), la belle anglaise de la comptabilité,  ne le laisse pas indifférent, la réciproque n’est pas de mise, contrairement à la collègue de service de Fiona qui le regarde avec une certaine convoitise. Il est vrai que Jerry ne manque pas de charme : un peu benêt mais séduisant, gentil, serviable et sympathique. Sauf qu’il s’obstine à ne pas prendre les médicaments prescrits par son psychiatre, laissant le champ libre à ses pulsions morbides qui ne sont plus entravées par les camisoles chimiques. Il faut dire que la solitude lui pèse et que le fait d’entendre des voix, plus spécialement celles de son chat maléfique et de son chien fidèle, égayent agréablement ses fins de soirées. Un malheureux concours de circonstance va perturber tout cet édifice au demeurant très précaire… 

Ce quatrième long-métrage de Marjane Satrapi est un film hybride et inclassable qui navigue allégrement entre la comédie noire, le gore, le trash et l’absurde. Le casting est impeccable et Ryan Reynolds est assez impressionnant dans ce rôle d’homme tendre et naïf mais aussi fêlé que sanguinaire. Quelques répliques savoureuses de sieur Moustache et la bonhomie du chien Bosco font merveille et la touche finale en forme de comédie musicale est assez réjouissante.

Un moment de cinéma divertissant, loufoque et amusant (ah ces salopettes de travail rose bonbon, moi j’adore), pour peu qu’on puisse supporter quelques scènes assez décapantes. Bref, on en voit de toutes les couleurs et dans tous les sens du terme !

A propos de l'acteur, voyons un peu ce que la réalisatrice nous en dit :

Qu’avez-vous fait pour vous approprier le scénario ? 
Rien. Je l’ai lu et comme c’était un scénario que je n’avais pas écrit, j’avais plus de recul. A un moment, il faut réfléchir ce scénario : Jerry est un serial killer mais on a de la sympathie pour lui. Comment rendre compte de cet aspect ? Il faut tellement y réfléchir que cette histoire devient la vôtre. Qu’on le désire ou pas, d’ailleurs. 

Rendre Jerry humain, ça passe aussi par le choix de l’acteur…  
Bien sûr ! Ce rôle n’est pas donné à n’importe quel acteur. Ryan Reynolds a un côté très sombre, avec ses yeux tout noirs, et en même temps, dès qu’il sourit, il vous fait chavirer le cœur. Il a un côté très enfantin, très petit garçon, qui fait qu’on a envie de tout lui pardonner. Ce sont des qualités qui ont fait de lui l’acteur idéal. Il est aussi très talentueux.  

Interview parue dans Le Soir du mercredi 11/03/2015

L'avis d'Alex.


Réalisateur : Marjane Satrapi
Acteurs : Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick, Jacki Weaver
Origines : Allemagne États-Unis
Genres : Comédie Crime Thriller
Public : À partir de 16 ans
Année de production : 2014
Date de sortie : 11/03/2015
Durée : 1h43

4 commentaires:

  1. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce film. Satrapi prouve bien qu'elle est vraiment devenue réalisatrice. Elle revisite plutôt bien les codes de l'horreur en les mêlant à la comédie. Je m'attendais à un film plus drôle, en revanche je l'ai trouvé assez profond et documenté. La mise en scène est assez astucieuse par moments.
    J'ai également beaucoup aimé Ryan Reynolds, pour une fois vraiment bon, très expressif et qui joue merveilleusement bien de sa voix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est assez ahurissant est le fait qu'elle arrive à rendre le personnage touchant et sympathique, malgré les atrocités qu'il commet. Pour peu, on reprendrait les derniers mots de sa psy : ne lui faites pas de mal mais soignez-le !

      Supprimer
  2. J'en sors! Et j'avoue, je ne sais pas si j'ai vraiment aimé ;-) Un peu eu du mal avec les scènes gores, surtout la première, d'autant que je m'attendais à un film carrément loufoque. Ce qu'il n'est pas vraiment...

    Ceci dit, c'est bien vu et réalisé. Et l'acteur est excellent! C'est vrai qu'il a un côté sympathique qui rend l'histoire moins glauque. Bref, tu as tout bien dit encore une fois, Sentinelle :-)

    ...Au final, il ne m'a pas déplu, une fois passée quelques scènes carrément scabreuses :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film a un côté décalé qui peut faire sourire mais ce n'est pas un film drôle, effectivement. Disons qu'il ne faut pas aller le voir en se disant qu'on va s'en payer une bonne ;-)

      Je ne l'ai pas trouvé trop gore non plus mais c'est une appréciation très personnelle, cela dépend aussi surtout du spectateur et de son expérience filmique j'ai envie de dire. J'étais par exemple assez fan du genre slasher quand j'étais jeune (et les années 80 ont été prolifiques à ce niveau), cela rend du coup ces scènes moins choquantes, ayant vu pire auparavant.

      Bon maintenant je crois que je serais moins fan du genre, étant devenue plus douillette, ou moins transgressive ? lol

      Supprimer